Passion,émotion...CARPE

La pêche est un Art de vivre, TLC aussi...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 petite histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carpspirit

avatar

Nombre de messages : 1059
Age : 30
Localisation : au nord de Pessac
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: petite histoire   2008-01-09, 21:08

L’histoire d Hanako :

…” On surnommait tendrement cette carpe du nom de Hanako. On peut voir, actuellement des carpes colorées un peu partout, mais cette carpe, vivant dans notre jardin, est vieille de 215 ans. Vous serez étonnés de savoir à quel point son existence est précieuse. Selon Monsieur Amano Masayuki , qui est un grand connaisseur en la matière et qui travaille à la Pisciculture expérimentale de production de carpes de la préfecture de Niigata, la carpe est l’un des poisson ayant l’existence la plus longue. Il dit avoir vu quelques spécimens dépasser les 100 ans, mais aucun dépassant les 200 ans, et en avoir un de 215 ans est un trésor inestimable, d’un point de vue scientifique.

Je me demande si cette carpe profite pleinement de sa longévité. ‘’…’’ Elle est née la première année de l’époque Horeki au milieu de l’ère Tokugawa, si on se réfère au calendrier japonais. Pensez aux époques qu’elle a traversées ; les Shogunnats et plus tard l’avènement de l’ère Meiji et Taisho jusqu'à notre époque Showa. Cette "Hanako’’ est encore en parfaite santé et nage majestueusement dans ce petit étang au pied du mont Ontake. Elle pèse 7 kilos et demi et mesure 70 centimètres de long.

Elle et moi sommes bons amis. Quand je l’appèle : "Hanako! Hanako!", du bord de l’étang, elle me rejoint sans hésitation. Si je lui tapote gentiment la tête, elle semble ravie. Parfois, même, je m’emporte et la prend hors de l’eau pour l’embrasser. Un jour, une personne m’apercevant, me demanda si je répétais un tours avec ma carpe. Bien qu’elle soit poisson, elle semble sentir qu’elle est aimée, et on dirait qu’il y a un dialogue sentimental entre elle et moi. Je dois dire, qu’en ce moment, mon plus grand plaisir est de rendre une visite à Hanako dans mon village natal, deux ou trois fois par mois.

Parfois on me demande comment je peux donner l’âge d’un poisson. Eh bien, vous savez que l’âge des arbres peut se compter dans les sillons de son tronc, il en va de même pour les écailles des poissons. Bien sûr, nous ne pouvons le faire à l’œil nu, cela requiert l’aide d’un spécialiste et de son microscope.

Maintenant, pourquoi ai-je demandé cette certification d’âge, me demanderez vous ! Ma grand-mère maternelle, qui nous quitta il y a 8 ans à l’âge respectable de 93 ans, disait : ‘’ Quand je me suis mariée à cette famille, ma belle-mère me disait que cette carpe leur était léguée par le passé et qu’il fallait en prendre grand soin.’’ Lorsque j’appris cela, je fus très curieux de savoir depuis combien de temps cette carpe vivait. L’âge fut mesuré comme je vous l’ai expliqué plutôt, mais vous pouvez imaginer combien ce fut pénible pour moi de prendre une écaille à son superbe corps. Je l’ai attrapée dans un filet, et lui ai répétée ‘’ Excuse moi !’’ tout en lui ôtant deux écailles de divers partie de son corps.

Les écailles furent examinées par le professeur Hiro Masayoshi du Laboratoire de Sciences Domestique du Collège de Filles de Nagoya. Il lui fallut deux mois pour obtenir un résultat satisfaisant. En utilisant un microscope électronique il photographia chaque partie des écailles. Cela lui donna pas mal de problèmes. Lorsqu’il fut certain que l’âge de la carpe était de 215 ans nous échangeâmes des regards surpris.

Ensuite le professeur examina les cinq autres carpes de l’étang, trois blanches et deux noires. Cet examen complémentaire lui pris un an, et le résultat démontrât que les trois premières avaient respectivement 168, 153 et 149 ans, et les deux autres 139 ans. Ces résultats nous convainquirent que non seulement ces carpes étaient rares mais également très précieuses d’un point de vue scientifique.

Nous devions donc examiner l’environnement et les conditions dans lesquelles ces carpes furent élevées. L’étang est situé loin dans les montagnes de la province de Mino. La localité se nomme Oppara, et c’est le village de Higashi-Shirakawa dans le conté de Kamo, à a peu prés égale distance des sources d’eaux chaudes de Gero sur la ligne de Takayama et de la ville de Nakatsugawa. Pas loin de là, on peut trouver les sources d’eaux chaudes appelées Oppara-onsen. Du Haut du Mont Ontake, si vous faites face au sud et à l’océan Pacifique, vous apercevrez la localité au pied de la montagne.

La rivière Shirakawa traverse la localité pour ensuite rejoindre le fleuve Hida lui même affluent du fleuve Kiso. Un courant d’eau limpide passe toute l’année durant dans l’étang. C’est cette eau qui est la source de la longévité de Hanako, la montagne rend ces conditions encore plus favorables. L’étang n’est pas vraiment grand, il ne fait que 5 mètres carré. Ma famille, les Koshihara, a cependant été à la tête du village de générations en générations depuis le début de l’ère Tokugawa jusqu'à l’abolition des clans et l’établissement des préfectures à l’ère Meiji.

D’anciens doents confirment que ni la maison, ni l’étang n ont bougé de là depuis cette époque. »…
« Pour votre information je joins les détails concernant la date de naissance des six carpes de ma maison d’enfance à Gifu. (l’âge fut calculé en 1968).

Hanako (scarlet) - 217 ans; née la première année de l’époque Horeki (1751)
Aoi (blanche avec quelques taches rouges) - 170 ans; née la dixième année de l’époque Kansei (1798)
Chikara (noire) - 155 ans; née la dixième année de l’époque Bunka (1813)
Satoru (blanche avec des points noirs) - 151 ans; née la quatorzième année de l’époque Bunka (1817)
Santa (noire) - 141 ans; née la dixième année de l’époque Bunsei (1827)
Yuki (blanche) - 141 ans; née la dixième année de l’époque Bunsei (1827)

Hanako était la carpe la plus célèbre du Japon et bien connue de tous les spécialistes. Elle mourut malheureusement le 17 Juillet 1977 (Showa 52) à l’âge de 226 ans.
Sources : * "LIVE JEWELS" General Survey of Fancy Carp, Masayaki Amano, Kajima Shoten Publishing Company, pg.199-205
Traduit par David D’hose pour lejapon.org
Sources:
http://www.pnkca.org
http://www.enkoi.com
http://www.champkoi.com

http://www.koikeeper.com/books
http://www.harbinson.fslife.co.uk/koihist1.htm
http://www.genkikoi.com/koiart.html


http://www.utahkoi.com
http://www.koivet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xavier 33
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 4864
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: petite histoire   2008-01-09, 21:59

carpspirit....merci!!! merci pour nous avoir fait partagé un merveilleux recit!
je dois etre trop emotif ce soir moi mais lire ca en pensant à toutes les eres que cette carpe a traversé...je trouve ca merveilleusement beau!Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
petite histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite Histoire d'un Rennes Brest Rennes en vélo couché.
» comme c'est la veillée, une petite histoire...
» Une petite histoire.
» petite histoire alsacienne!!!
» La petite histoire d"une '65 ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion,émotion...CARPE :: causette-
Sauter vers: